•  

     

    Lundi 18 janvier 2016

     

    - signer le cdj + permis élève + évaluations

    - lire le chap 2 du roman "Le faucon déniché"

    - apprendre la leçon les différents sens d'un mot p.182

    - sport (après-midi)

     

    Mardi 19 janvier 2016

     

    - Sciences : relire la leçon sur le squelette

    - apprendre la leçon sur les déterminants (cahier de règles ou manuel p.40)

    - calcul : 608,75 x 3,89

    - allemand : apprendre les phrases

     

    Jeudi 21 janvier 2016

     

    -Évaluation sur les nombres décimaux ( dizièmes, centièmes, millièmes, comparer, ranger, placer sur une droite ...)

                                      Réviser l'évaluation  ici   et    ici

    - Lire le roman pages 43 à 47

    - apprendre la leçon sur le pluriel des noms en al, ail, eu...

     

    Vendredi 22 janvier 2016

     - histoire : lire les fiches sur Louis XIV

     

    Samedi 23 janvier 2016

     

    Lundi 25 janvier 2016

     

    - piscine : test pour la voile : apporter un t-shirt

    - signer et corriger le cahier du jour + signer le permis élève

    - lire le roman p.52 à 56

    - apprendre la leçon sur les polygones

     

    Mardi 26 janvier

    - grammaire : évaluation l'accord du verbe avec le sujet

     

    Vendredi 29 janvier

    - Géographie : évaluation le relief de l'Europe

    - apprendre le passé simple du 3è groupe

    - apprendre la leçon sur les multiples

    - finir le n°3 et 5 sur la fiche "multiple"

     

    Lundi 01 février

    - lire le chapitre 5 du roman "Le faucon déniché"

     

     

     

     

     


  • D'après la poésie "Si ma plume était magicienne " , les CM2 ont écrit des poésies pour montrer leur solidarité envers les victimes des attentats du 13 novembre.

    Voici leurs textes :

     

    Si mon crayon était magique

     

    Avec des mots fantastiques,

     

    J’écrirais des poèmes magnifiques,

     

    Avec des mots qui touchent,

     

    Qui circuleraient de bouche en bouche

     

     

     

    Si ma gomme était artiste,

     

    Avec toutes mes forces,

     

    J’ effacerais leur malheur ,

     

    Gravés dans leur cœurs

     

    J’effacerais le souvenir des attentats.

     

     

     

    Mais ma plume est entêtée

     

    Avec mes rêves de liberté ,

     

    Je ne peux que souhaiter

     

    Paix et solidarité.

     

    C.B

     

    Si ma gomme était magique

     

    J’effacerais les mots tragiques

     

    Pour réécrire des poèmes pour la paix

     

    Avec mon stylo magique

     

    Je dirai non au terrorisme.

     

    F.D

     

     

    Si ma gomme était magique

     

    J’effacerais les guerres,

     

    J’en ferais de superbes fêtes,

     

    J’effacerais la violence,

     

    Pour en faire la tolérance.

     

     

     

    Si ma plume était artiste

     

    Avec des mots en mai,

     

    J’écrirais la paix,

     

    Avec des mots en forme de toit,

     

    J’écrirais la joie.

     

     

     

    Mais ma gomme est une farceuse

     

    Qui n’en fait qu’à sa tête,

     

    Et tous les poèmes de peur

     

    Elle les efface de bon cœur.

     

    J.K

     

     

    Si ma plume était artiste

     

    Avec des mots magnifiques

     

    J’écrirais des poèmes magiques

     

    Avec des mots en iques

     

    Je ferai une poésie comique.

    J.S

     

     

    Si mon stylo était magique,

     

    J’ écrirais le mot liberté dans le monde entier.

     

    Si mon stylo était magique,

     

    J’ écrirais les mots fraternité,

     

    Liberté et égalité dans le monde entier.

     

     

     

    Si ma gomme était magique,

     

    J’ effacerais les terroristes qui,

     

    Dans nos cœurs mettent la terreur.

     

    Et si j’avais une baguette magique,

     

    Je mettrais la paix dans le monde entier.

    M.O

     

     

    Si mon scotch était magique ,

     

    Avec son rouleau collant,

     

    Il scotcherait tous les criminels

     

    Avec son devant coupant ,

     

    Il couperait les terroristes.

    R.P et C.W

     

     

    Si j’étais une sorcière

     

    Avec ma baguette magique,

     

    La paix régnerait dans le monde

     

    Avec mon corbeau en cage

     

    Les terroristes ne seraient pas sauvages.

    H.R et E.L

     

    Si mon stylo était magique

     

    Avec des mots multicolores,

     

    J’ écrirais des mots en or,

     

    Avec une gomme artiste ,

     

    J’effacerais tous les terroristes .

     

     

     

    Mais mon stylo est un farceur ,

     

    Qui n’ en fait qu’à sa tête,

     

    Et écrit de toutes les couleurs ,

     

    Des poèmes de bonheur.

    S.A et K.F

     

     

    Si ma plume était magique

     

    Je ferais des poèmes magnifiques

     

    Avec des mots de mon cœur

     

    J’écrirais des poèmes du bonheur.

     

     

     

    Si ma plume était de quatre couleurs

     

    Je ferais des poèmes de mon cœur.

     

     

     

    Mais ma plume est une artiste

     

    Elle fait des poèmes avec des mots en or.

    F.M

     

     

     

    Si ma gomme était magique.

     

    J’effacerais tous les attentats tragiques.

     

    Et avec mon stylo 4 couleurs

     

    J’écrirais de superbes poèmes de bonheur.

     

    Si mon pinceau était artiste,

     

    Avec une palette multicolore

     

    Je dessinerais des fleurs en or.

    S.H

     

     

    Si mon crayon était magique

     

    J’effacerais tout les attentats et

     

    Les terroristes, et j’écrirais des poèmes,

     

    Superbes pour les victimes.

    G.B

     

     

    Si ma plume était magique

     

    Avec mon écriture,

     

    J’écrirais des poèmes magiques,

     

    Avec des mots superbes,

     

    J’écrirais des poèmes de moi-même.

     

     

     

    Si ma plume était artiste,

     

    Avec les mots les plus joyeux,

     

    J’écrirais des mots respectueux,

     

    Avec les mots de toutes les guerres

     

    J’écrirais des poèmes en fête.

     

     

     

    Mais ma plume est une farceuse

     

    Qui n’en fait qu’à sa tête,

     

    Et avec des phrases rieuses

     

    Elle font des pirouettes.

    E.J

     

     

    Si ma gomme était magique,

     

    J’aurais effacé le mot terreur

     

     

     

    Si mon stylo était magique,

     

    J’aurais écrit le mot liberté dans le monde entier.

    C.L et E.S

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires